Pourquoi la liste des « meilleurs épisodes » de Buffy contre les vampires est générique et faussée et pourquoi les fans hardcore devraient avoir honte de la donner.

Pas besoin d’introduction détaillée, vous connaissez parfaitement cette série et vous savez exactement de quel genre de classement je parle. J’ai parcouru pas mal de différents « tops », des « top 5 », des « top 10 », des « top 10000 », mais je vais uniquement parler de ce triptyque infernal constitué de Hush/Un silence de mort, The Body/Orphelines, et Once More, With Feeling/Que le spectacle commence.

Je vais essayer d’éviter le spoil pour celles et ceux qui n’auraient pas pris le temps de regarder toute la série, mais si vraiment vous avez peur de comprendre mes références cryptiques, arrêtez-vous là.

Avant de me sauter dessus avec insultes et menaces de mort parce que vous vous sentez outrés par ma contestation d’un top 3, lisez bien ceci :

Je ne dis pas que ces épisodes sont mauvais, moi-même je les adore. Je conteste juste leur place dans la liste des meilleurs épisodes de la série.

Je vais commencer par expliquer pourquoi il est inadmissible, bien que certains se le permettent, de placer ces épisodes dans la liste des épisodes à regarder POUR DÉCOUVRIR la série, comme par exemple dans cette abomination. Déjà, le fait que ces épisodes soient tirés des saisons 4, 5 et 6 devrait vous mettre la puce à l’oreille, mais si vous n’arrivez pas à mettre le doigt sur la maladresse de ce choix, je vais vous éclairer, épisode par épisode. Et je ne vais même pas parler des SPOILERS majeurs que pourrait causer le visionnement de ces épisodes, parce que ça va de soi quand même.

Hush/Un silence de mort – S04E10

Une bonne partie de l’épisode est humoristique. Ce qui fait que c’est drôle, c’est les interactions des personnages, puisque comme dans toute œuvre muette, leurs caractères sont accentués. Mais expliquez-moi comment peut-on rire devant un épisode dans lequel les personnages – dont les traits sont certes accentués – nous sont totalement inconnus. Et comment peut-on rire devant les interactions des personnages sans en connaître l’origine ni l’évolution ? Certes, l’épisode en soi peut être séparé du reste de la série uniquement par sa réalisation et son esthétique, mais il donnera malgré tout une image faussée de la série s’il sert d’épisode-découverte.

The Body/Orphelines S05E16

Le bon-sens voudrait qu’on s’en branle totalement de la mort d’un personnage qu’on ne connaît pas, qu’on n’a pas vu vivre et évoluer pendant cinq saisons. Le bon-sens voudrait aussi qu’on s’en branle totalement de savoir comment tous les autres personnages – qu’on n’a pas non plus vu vivre et évoluer pendant cinq saisons – gèrent le deuil face à la disparition de ce personnage qu’on est en train de découvrir, déjà mort de surcroît, dans cet épisode. Un des éléments considérés comme les plus marquants dans cet épisode, c’est le monologue d’Anya sur la mort. Une bonne partie du caractère marquant de ce passage, c’est justement le contraste avec la personnalité habituellement détachée et sarcastique d’Anya. Alors comment quelqu’un qui n’a pas vu Anya évoluer pendant deux saisons et demie pourrait-il comprendre la subtilité de ce passage ?

Once More, With Feeling/Que le spectacle commence S06E07

Épisode musical. Tout le monde chante. L’opposé de Hush ou personne ne l’ouvre, mais aussi de The Body, réalisé sans aucune piste musicale. Je ne sais même pas par quoi commencer. Cet épisode 7 de la saison 6 est, disons, la manifestation voire l’apogée de l’évolution de tous ces personnages qu’on suit depuis plusieurs saisons. Un épisode qui contient une série de révélations importantes sur différents personnages. Alors oui, les chansons sont belles, rigolotes, entraînantes, mais o-s-e-b. Sérieusement, quelqu’un qui n’aura pas regardé la série depuis la saison 2 ne verra dans la chanson de Spike Let Me Rest in Peace rien de plus qu’une banale chanson d’amour. S’il n’a pas regardé depuis le début, il ne pigera pas pourquoi Giles raconte sa vie ni pourquoi Tara en fait tout un plat pour un petit sort de magie. OMG il ne comprendra même pas la dépression de Buffy.

C’est bon, c’est clair pour tout le monde ? Bon.

Maintenant je vais passer à un point un peu plus important que votre manifeste absence de logique : votre manifeste absence de personnalité.

Est-ce que prôner le même top 3 diabolique que n’importe quel magazine, chaîne youtube ou topic « billet d’humeur », ça ne vous fait pas vous sentir comme quelqu’un qui n’a pas de personnalité ? Que parmi les 144 épisodes traitant des thèmes différents, au lieu d’avoir une sélection personnelle, qui vous parle directement, vous vous référiez à ces trois mêmes épisodes dont tout le monde parle tout le temps comme de la Bible et des Trois Mousquetaires réunis en un crossover divin ? Pourquoi, parmi tous ces épisodes vous choisissez ces trois-là ? Parce que vous n’avez pas de personnalité ou parce que vous avez la flemme de sonder votre mémoire pour trouver d’autres épisodes qui en valent la peine parmi les 141 épisodes restants ? Comment peut-on tirer, en tant que vrai fan, les mêmes conclusions que des millions d’autres personnes et que les magazines et autres médias ? Une série aussi personnelle, qui traite autant de sujets, et ton épisode préféré c’est l’épisode muet acclamé par absolument tout le monde ? C’est comme être fan de Shakespeare et avoir pour pièce préférée Roméo et Juliette, ou comme être fan de Queen et avoir pour chanson préférée Bohemian Rhapsody.

Autre point important, c’est que ces trois fameux épisodes sur lesquels vous vous branlez, ce sont précisément les trois épisodes qui sont le plus hors du commun par rapport au reste de la série.

Hush/Un silence de mort – S04E10

Jaloux du succès de Buffy, pas mal de critiques disaient que toute la valeur de la série résidait dans la qualité des dialogues. Joss Whedon, susceptible, a dit « OK JO VER FER UN ÉPISODE MUET » et ainsi est né Hush, l’épisode hors du commun, avec 27 minutes sur 44 reprenant les codes du film muet tant par l’absence de dialogue que par le jeu des acteurs.

The Body/Orphelines S05E16

Contrairement à Hush (et au reste de la série), The Body ne comporte aucune piste musicale et aucun élément comique. La réalisation est aussi particulière par les plans de caméra ou encore le filtre de couleurs (évaporé dans la version HD, lol) pour mieux retranscrire les émotions.

Once More, With Feeling/Que le spectacle commence S06E07

C’est un épisode musical, y a-t-il vraiment besoin de détailler plus ? Un épisode musical est l’épisode hors du commun par excellence !

Nous voici donc avec un trio d’épisodes bien que virtuoses mais totalement différents du reste de la série. Quand j’en parlais avec Vincent Mondiot, célèbre écrivain lui aussi fan du Buffyverse, il m’a dit : « Y a un côté même paradoxalement insultant pour la série, à sous-entendre qu’elle n’est bonne que quand elle sort d’elle-même. […] La plupart des épisodes qu’on a envie de revoir, c’est des épisodes du quotidien, et ça c’est des épisodes d’exception. » Et je suis d’accord avec ça.

Bien sûr, ces trois fameux épisodes ont tout à fait leur place dans la série, et ils sont super, mais les placer à son sommet ? Je ne pense pas. Je pense qu’ils ont chacun leur place dans des classements à thèmes, par exemple parmi les épisodes les plus effrayants de Buffy pour Hush ou parmi les épisodes les plus tristes pour The Body. D’ailleurs Passion of the Nerd (excellente chaîne qui malheureusement a des problèmes avec les droits d’auteur) a fait une liste intitulée My Top 10 Buffy or Angel Episodes (to pair with wine and a good cry.) et The Body y figure, bien évidemment. Mais en fin de compte, ces fameux épisodes géniaux, c’est pas ÇA, Buffy contre les vampires, c’est pas l’essence de la série, c’est pas ce qui la représente et qui fait que c’est une excellente série.

.

.

.

.

.

P.S. TEAM BANGEL <3 <3 <3

11 réflexions sur “Buffy contre les vampires : remise en cause des « 3 meilleurs épisodes »

    1. Peut-être que je ferai un top un jour, mais ça sera probablement quelque chose comme ça :
      1) The Prom/Les chiens de l’enfer (s03e20)
      2) Doublemeat Palace/Fast Food (s06e12)
      3) The Freshman/Disparitions sur le campus (s04e01)

  1. Bon j’ai un peu ragé à la fin parce que Angel sérieux c’est vraiment le personnage le moins charismatique de toute l’histoire des séries et que si il avait pas été bg il aurait pu gicler easy à la fin de la 2 sans vouloir absolument l’intégrer au forceps dans la trame de Buffy, mais passons. C’est un article intéressant qui avait toute sa place sur mpsi. Enfin, j’arriverais jamais à me l’expliquer, mais mon épisode préféré c’est la marionnette, S01E09 je l’ai vu vachement jeune quand ça passait dans la trilogie du Samedi sur M6 et à l’époque je le trouvais troooop cool. Sinon le meilleur personnage de toutes l’histoire des séries, c’est le juste des justes.

    1. Pffffff tu critiques Angel parce que tu n’as pas vu la série Angel. Son personnage n’est pas très intéressant dans Buffy, mais faut pas s’arrêter là. :@

      1. Je critique Angel pour ce qu’il est dans la série Buffy, et franchement y’a de quoi. En soi c’était un bon perso, vraiment, sans l’apprécier, j’arrivais à voir son rôle et les enjeux autour du personnage dans les saisons 1 et 2, voire 3… Mais tout le reste après c’est un peu forcé, je sais pas. MAis si même toi tu dis qu’il est pas très intéressant dans Buffy, en tant que fan de Buffy et entretenant un rapport d’exclusivité avec la série, bah ouais, à bat Angel… Et heureusement qu’il y a eu Riley dans le fond, tu sens que c’est un bon gars qui a toujours fait ce qu’il a pu et dans ses limites. Riley c’est vraiment le mec presque trop bien pour Buffy quoi, il est trop posé mais en même temps il est jeune et il souffre énormément de son rapport avec Buffy. Il a jamais fait un coup de pute, il l’a jamais mordue, jamais violée, et c’est quand même pas du luxe quand tu vois ce que Buffy se prend dans la gueule par tous les autres persos de la série. Il était tellement bien qu’il sentait qu’il avait finalement besoin de se mettre au niveau des autres, c’est pour ça qu’il a été dans des bars à vampires se faire sucer par des pauvres meufs vampires… C’est en grande partie à cause de Buffy. Si seulement elle lui avait donné l’attention qu’il méritait bah… Non mais en fait même si c’est un gros con évidemment je kiffe encore plus Spike, donc ça va en fait…

        1. Ouais c’est intéressant ce que tu dis, mais WOW TU DIS MÊME PAS QUE C’EST LA FAUTE À BUFFY. Personne n’a forcé Riley à devenir une merde avec un complexe d’infériorité qui souffrait trop parce que sa meuf avait plus de force physique que lui, franchement si ça fait pas pitié, ça. Je dois avouer que je l’aimais bien au début, courant saison 4, je pense que c’était une bonne chose dans la vie de Buffy. Mais dans la saison 5 c’est devenu un boloss pas sûr de lui, et n’ose même pas mettre la faute sur Buffy, elle avait déjà beaucoup de choses à gérer, il manquait plus que ce tocard là qui ramenait tout à lui. « Holala Buffy ne m’a pas prévenu MOI quand sa mère est allée à l’hôpital, quelle méchante. » :@ :@ :@

      1. il est énorme, le moment où la marionnette parle toute seule là, et que le mec fait semblant de faire le ventriloque… Alors qu’en fait le vrai méchant c’est… OMG je le relance là…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *